Arbrealettres

Poésie

La faute (David Gascoyne)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2017




    
La faute

Vivre, et respirer
Et aspirer, sentir le feu
Surgir à travers la partie mortelle et gagner
Par des veines calcinées encore plus haut !
Mais qui n’a pas vécu une heure
Dans la condition condamnée de notre sang
Sans connaître comment une blessure comme une flamme noire
Exquise, irréparable, peut éclater dans son éclosion
Dans ce qui est immortel en nous, sans recevoir
Notification de la faute : être vivant !

***

The Fault

To live, and to respire
And to aspire, to feel the fire
Urge upward through the mortal part and gain
Through burnt-out veins still higher!
But who has lived an hour
In the condemned condition of our blood
And not known how a wound like a black flower,
Exquisite and irreparable, can break
Apart in the immortal in us, or not felt
An intimation of the fault: to be alive!

(David Gascoyne)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :