Arbrealettres

Poésie

Je suis l’amant des douces (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2017



C’est dans la rue, c’est dans le vivier de la rue que je choisis mes amoureuses.
Regardez-les, mes reines, mes sirènes, mes murènes,
leurs hanches horlogères tournant sur le pivot tiède de leur sexe,
heurter de leur front nacré les vitres, les vitrines étincelantes !
Toutes je les chéris, toutes je les honore !
Je suis l’amant des douces, l’amant des rousses ;
je suis de velours et mousse pour leurs pieds délicats ourlés de sang.

(Jean Rousselot)

Illustration: Zofia Rozwadowski

 

 

Une Réponse vers “Je suis l’amant des douces (Jean Rousselot)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :