Arbrealettres

Poésie

LE SOLEIL EST COUCHE, A PRÉSENT L’HERBE LONGUE (Emily Brontë)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2017



 Illustration: Anne Brigaud  
    
LE SOLEIL EST COUCHE, A PRÉSENT L’HERBE LONGUE

Le soleil est couché, à présent l’herbe longue
Oscille, languissante, dans le vent du soir;
L’oiseau s’est envolé de cette pierre grise
Pour trouver quelque chaud recoin où se blottir.

Il n’est rien, dans tout le paysage désert,
Qui vienne frapper mon regard ou mon oreille,
Si ce n’est que le vent, là-bas,
Accourt en soupirant sur la mer de bruyères.

***

THE SUN HAS SET, AND THE LONG GRASS NOW

The sun has set, and the long grass now
Waves drearily in the evening wind;
And the wild bird has flown from that old grey stone,
In some warm nook a couch to find.

In all the lonely landscape round
1 see no sight and hear no sound,
Except the wind that far away
Comes sighing o’er the heathy sea.

(Emily Brontë)

 

Recueil: Poèmes
Traduction: Pierre Leyris
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :