Arbrealettres

Poésie

VENT, ÉTEINS-TOI DANS LA BRUYÈRE (Emily Brontë)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2017



cc by-nc-nd Bruno Monginoux – http://www.photo-paysage.com

    

VENT, ÉTEINS-TOI DANS LA BRUYÈRE

Vent, éteins-toi dans la bruyère,
Ta voix folle ne me plait pas;
Je veux certes un temps sévère,
Mais qui soit dépourvu de toi.

Soleil, quitte le ciel du soir,
Ton sourire ne me conquiert pas;
S’il faut vraiment de la lumière,
Que ce soit celle de Cynthia.

***

WIND, SlNK TO REST IN THE HEATHER

Wind, sink to rest in the heather,
Thy wild voice suits not me:
I would have dreary weather,
But all devoid of thee.

Sun, set from that evening heaven,
Thy glad smile wins not mine;
If light at all is given,
O give me Cynthia’s shine.

(Emily Brontë)

 

Recueil: Poèmes
Traduction: Pierre Leyris
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :