Arbrealettres

Poésie

Clair de lune (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 7 décembre 2017



Illustration: Anne-François-Louis Janmot
    
Clair de lune

Des jeunes filles
dans les prés d’argent
tournent sans musique

Une mare est là
où baigne la lune trouée de crapauds
dont l’orchestre pleure
la douce pavane
d’un temps très ancien

Chante là chante pour ces robes blanches
qui couvrent des vierges et des rêves
ton amour déçu.

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :