Arbrealettres

Poésie

Il est des instants (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2017



Illustration: Rafal Olbinski
    
Il est des instants où s’apaise
Le funeste orage de la vie.
C’est quelqu’un qui vous touche l’épaule,
Ou qui pose un regard radieux…

Et alors le quotidien s’effondre
Dans un sombre gouffre sans fond…
Et lentement, au-dessus du gouffre,
L’arc-en-ciel du silence se lève…

Et la mélodie naissante et sourde,
Dans le silence qui retient son souffle,
Frôle les cordes, engourdies par la vie,
De l’âme tendue comme une harpe.

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :