Arbrealettres

Poésie

LA MAIN À LA PLUME (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 13 décembre 2017




    
LA MAIN À LA PLUME

J’écrirai des poèmes
sur le lait le beurre la crème
j’écrirai des odes en vers heptasyllabiques
sur les vaches les brebis les biques

j’écrirai des myriades de myriades de sonnets
sur le vent qui couche les lourds épis de blé
j’écrirai des chansons
sur les mouches et les charançons

j’écrirai des sextines
sur les fonds de jardin où se mussent les latrines
j’écrirai des phrases obscures
sur l’agriculture

j’utiliserai des métonymies et des métaphores
pour parler de la vie des porcs et de leur mort
j’utiliserai l’assonance et la rime
pour parler des prés, de la forêt, de la campagne
j’écrirai des poèmes
la main sur la charrue du vocabulaire

(Raymond Queneau)

 

Une Réponse vers “LA MAIN À LA PLUME (Raymond Queneau)”

  1. Plume à prose et plume à rimes
    ————-

    Sur le bureau du scribe on voit deux plumes frêles,
    Toutes deux pour noter les peines et les joies ;
    Sur le lisse papier, plus doux que de la soie,
    L’une et l’autre, à loisir, tracent des lettres grêles.

    La première a le vers pour langue naturelle,
    Par elle bellement les rimes se déploient ;
    Pour la prose exprimer, la seconde on emploie,
    Atteignant des sommets de clarté structurelle.

    Notre scribe apprécie leurs vertus combinées,
    Au long du jour en est son âme illuminée ;
    Souvent le résultat plaît a sa dulcinée.

    Elle y trouve parfois d’insoupçonnés mystères,
    Une trace laissée par un penseur austère,
    Un mot qui fit marrer les gens d’un phalanstère.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :