Arbrealettres

Poésie

Quelqu’un (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



Quelqu’un

Quand la chèvre sourit
quand l’arbre tombe
quand le crabe pince
quand l’herbe est sonore
plus d’une maison
plus d’une coquille
plus d’une caverne
plus d’un édredon
entendent là-bas
entendent tout près
entendent très peu
entendent très bien
quelqu’un qui passe et qui pourrait bien être
et qui pourrait bien être quelqu’un

(Raymond Queneau)

2 Réponses to “Quelqu’un (Raymond Queneau)”

  1. Lara said

    Pas si comique que cela dans le détail ..
    Ah! Être..  » quelqu’un » !!

    • arbrealettres said

      oui et c’est quoi finalement « être quelqu’un » ? ou même « quelque chose » ? dans ce grand magma de particules qui tourbillonnent et s’assemblent puis se séparent et se recombinent encore … QUI sommes-nous ?? 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :