Arbrealettres

Poésie

La poésie (Hugo Friedrich)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2017



On en arriva à une rupture brutale avec la tradition ;
le poète refusa les normes et trouva dans ce refuge la justification de son originalité.
La poésie se voulut expression d’une souffrance enfermée dans ce cercle sans issue.
[…]
Elle s’affirma comme la manifestation la plus haute et la plus pure de la création littéraire ;
[…]
elle s’arrogea la liberté de dire tout ce que lui inspiraient une imagination impérieuse,
une intériorité élargie aux mesures de l’inconscient
et enfin un jeu avec une transcendance qui ne se réfère plus à rien.

(Hugo Friedrich)

Illustration: René Magritte

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :