Arbrealettres

Poésie

Beau temps et mauvais temps (Constantin Cavàfis)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2017



    
Beau temps et mauvais temps

Je ne suis pas si mécontent
Lorsque l’hiver étend son brouillard, sa froidure.
J’ai en moi le printemps, qui sait me rendre heureux.
Le rire est un rayon de soleil, tout en or,
Si les jardins sont beaux, l’amour l’est plus encor,
toute la neige fond dans la chaleur du chant.

Que m’importe si le printemps
plante des fleurs dehors et sème la verdure !
Car j’ai en moi l’hiver et mon coeur douloureux.
D’un soupir le soleil le plus brillant se couvre,
quand on a du chagrin, mai sur décembre s’ouvre ;
plus que la neige froide, les pleurs sont glaçants.

(Constantin Cavàfis)

 

Recueil: Tous les poèmes
Traduction: Michel Volkovitch
Editions: Le miel des Anges

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :