Arbrealettres

Poésie

Chant du coeur (Constantin Cavàfis)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2017



Illustration: Fabienne Contat
    
Chant du coeur

Tout me sourit, vois-tu, quand je t’ai près de moi,
et de cette joie-là tes yeux sont le miroir.
Ô ma lumière, attends, je n’ai pas dit le quart
de ce qui se bouscule en mon coeur plein de toi,
de ce qui monte en moi dès ton premier regard.
Ne dis rien, si tu veux. Ne me murmure pas
des mots d’amour charmeurs. Je n’ai qu’à être là,
te parler, te toucher, humer la matinale
fraîcheur que tu respires ; si pour toi tout cela,
c’est trop, il me suffit de seulement te voir !

(Constantin Cavàfis)

 

Recueil: Tous les poèmes
Traduction: Michel Volkovitch
Editions: Le miel des Anges

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :