Arbrealettres

Poésie

La relique de notre étreinte (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2017



 

La relique de notre étreinte
est déjà dans mes os
dans mes atomes
dans mon sang
ton parfum est encore plus vivant
que l’odeur de la menthe
le soleil sert du vin
le nuage nourrit les aigles
de son corps épris
crabes d’ombres
dansent sur le mur du vent
un secret de semence enterrée
mûrit
dans l’alchimie de l’eau
encore
un petit feu de ronces
et d’algues sèches
réveille
le grand rêve rejeté par la mer

(Luis Mizón)

Illustration: Alberto Pancorbo

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :