Arbrealettres

Poésie

La vérité parfois jette son verre d’eau glacée sur un visage qui sommeille (Maurice Blanchard)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2017



Il arrive parfois que le choix et le désir se rejoignent,
se concertent et s’accordent. Oh! Alors! Malheur à
l’enfant perdu! Je descends au fil de l’eau sur les troncs
abattus pendant l’hiver, sacrifice que la forêt offre
chaque année aux déesses endormies sur l’eau douce et
lumineuse. Et l’eau ouvre son chemin dans la plaine, et
je m’avance comme un jeune César dans un matin de
chocolat recouvert de papier d’argent.
La vérité parfois jette son verre d’eau glacée
sur un visage qui sommeille.

(Maurice Blanchard)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :