Arbrealettres

Poésie

Archive for 24 décembre 2017

Pour toi (Olivier Larronde)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017



    

Pour toi, la Rose de mon souffle
Rose durcie jusqu’à la pierre
Pour, entre nous, cette étincelle reine
Sache, comme l’orage à la rose s’allaite,
Que tout ton feu bat dans mes foudres!
Un seul de tes regards les tresse en couronne d’éclat.

(Olivier Larronde)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

J’aime mieux être un météore (Jack London)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017




    
J’aime mieux être un météore
superbe plutôt qu’une planète endormie.
La fonction de l’homme est de vivre, non d’exister.
Je ne gâcherai pas mes jours à tenter de prolonger ma vie.
Je veux brûler tout mon temps.

(Jack London)

 

Recueil: L’Appel de la forêt
Traduction:
Editions:

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aucun bonheur aucun malheur (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
Aucun bonheur
aucun malheur
la pierre tranquillisée n’attend plus rien
passent les fleuves.
passent les sangs.

Le rire dans la pâleur humaine
s’est hissé mille fois.

Les larmes mille fois
ont relayé les mers.

et le soleil
tente d’user de son plomb d’or
le lasso qui le tient.

La pierre est là tranquille
grande envie grand exemple
grande promesse sûre.

Mais qui
mais qui quand même
ôtera de mon coeur
cette pierre qui le devient ?

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fidèle à quel nuage (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
Fidèle à quel nuage
à quelle eau sourde
à quel sang fade ?

Un lit se dresse
un ciel s’éveille
un oiseau luit.

Je vis de rêve
je rêve d’îles
je lie avril.

Je vois une ombre
et je me couche
sous son sable.

Portez mes yeux
plus loin que moi
mes sûrs amis.

Si vous m’aimez
pleurez déjà
de mon passage.

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Crapaud (Tristan Corbière)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017




    
Le Crapaud

Un chant dans une nuit sans air…
— La lune plaque en métal clair
Les découpures du vert sombre.
… Un chant; comme un écho, tout vif
Enterré, là, sous le massif…
– Ça se tait: Viens, c’est là, dans l’ombre…

[…]

… Il chante. — Horreur!! — Horreur pourquoi?
Vois-tu pas son oeil de lumière…
Non: il s’en va, froid, sous sa pierre.
Bonsoir — ce crapaud-là c’est moi.

(Tristan Corbière)

 

Recueil: Les Amours jaunes
Traduction:
Editions:

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dormir à deux (Malcolm de Chazal)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017



Illustration: Odd Nerdrum
    
Dormir à deux
rend la nuit
moins opaque.

(Malcolm de Chazal)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Et si on s’en allait? (Samuel Beckett)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017




    
— Et si on s’en allait?
— On ne peut pas.
— Pourquoi?
— On attend Godot.
— Ah oui.

(Samuel Beckett)

 

Recueil: En attendant Godot
Traduction:
Editions:

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

C’est le commencement qui est le pire (Samuel Beckett)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017




    
C’est le commencement qui est le pire,
puis le milieu, puis la fin;
à la fin, c’est la fin
qui est le pire.

(Samuel Beckett)

 

Recueil: Malone meurt
Traduction:
Editions:

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Nul n’a jamais écrit (Antonin Artaud)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017



Illustration
    
Nul n’a jamais écrit
ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé,
que pour sortir en fait de l’enfer.

(Antonin Artaud)

 

Recueil: Van Gogh ou le Suicidé de la société
Traduction:
Editions:

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un homme (Alain-Fournier)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2017



    

Un homme qui a fait une fois un bond dans le paradis,
comment pourrait-il s’accommoder ensuite
de la vie de tout le monde ?

(Alain-Fournier)

 

Recueil: Le Grand Meaulnes
Traduction:
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :