Arbrealettres

Poésie

Archive for 25 décembre 2017

Silence (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



On ne rêve plus.
On est rêvée.
Silence.

(Henri Michaux)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Au moins ça (Bernard Friot)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



je joue avec les mots
comme avec des legos
je construis un pont
nom verbe adjectif préposition
au-dessus de ton silence immense
j’avance
balance les bras
je ne regarde pas en bas
tout s’écroule
tu ris

au moins ça

(Bernard Friot)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je voudrais bien savoir (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



Je voudrais bien savoir
pourquoi je suis toujours
le cheval que je tiens par la bride.

(Henri Michaux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je voudrais être l’artisan de la lumière (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



 

Je voudrais être l’artisan de la lumière
que tu allumes
à mes dépens
chaque fois que ton lourd fouet
frappe ma poitrine
ta lumière éclate entre mes mains
je perçois au fond de tes yeux
l’ivresse de ta victoire
proche

(Luis Mizón)

Illustration: Pascal Renoux

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



Entre
Centre
et
Absence

(Henri Michaux)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

DIRE OUI A LA VIE (Maurice Zundel)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017




    
DIRE OUI A LA VIE

Il faut garder la jeunesse de notre corps dans la mesure du possible,
la Jeunesse de notre mémoire et de notre. intelligence.
Et toujours garder la jeunesse de notre coeur.
Et la garder, ce sera cela:
être simplement tourné sans cesse vers cet Orient
où luit le visage de l’éternelle jeunesse.
II faut que nous soyons toujours disponibles
A toutes les idées,
A toutes les découvertes,
A toutes les rencontres,
A tous les renouvellements,
que nous changions de clavier à cinquante, à soixante ans…
Il faut que nous soyons entièrement disponibles
au point de vue de toutes les opinions
en gardant simplement la continuité de direction vers la lumière vivante,
vers la lumière toujours jeune et toujours belle
qui vient à nous avec un Visage de candeur…
Cette éternelle jeunesse, c’est celle qui est ici définie:

la seule jeunesse impérissable est celle du OUI.
Il faut entrer à nouveau chaque matin dans le monde
par le consentement à la vie…
Dire oui à la vie telle qu’elle est,
dire oui aux autres tels qu’ils sont,
oui à la création tout entière,
c’est entrer chaque matin de nouveau dans le monde,
c’est renaître, c’est communier au oui créateur,
c’est être jeune enfin de la jeunesse éternelle de Dieu.

(Maurice Zundel)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Va vers toi-même (Gabriel Ringlet)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017




    
Va vers toi-même

Va vers toi-même.
Etonne-toi de toi.
Accueille la polyphonie qui t’habite.
Les couleurs de ta palette sont plus nombreuses que tu ne l’imagines.
Réveille les lumières de ton vitrail intérieur.
As-tu déjà contemplé un vitrail de près ?
Vu de l’extérieur, il paraît un peu gris et triste.
Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans la maison.
Et s’asseoir.
Pas seulement un jour, une fois.
S’asseoir souvent, quelques minutes, mais à des heures différentes,
quand il fait beau soleil, quand il fait pluie, par temps de neige ou de
brouillard.
Quelle vie, un vitrail !
À chaque saison du jour une lumière nouvelle.
Assieds-toi près de toi, respire un bon coup, laisse un peu de souffle
t’envahir, et dis-toi que le premier vitrail, c’est toi.

(Gabriel Ringlet)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’horizon (Malcolm de Chazal)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017




    
L’horizon
N’a
Jamais
Pu
Faire
Un noeud.

(Malcolm de Chazal)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

SACRE ET MASSACRE DE L’AMOUR (Roger Gilbert-Lecomte)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017



Illustration: Salvador Dali
    
SACRE ET MASSACRE DE L’AMOUR (IV)

Visitation blême au désert de l’amour

Aveugle prophétesse au regard de cristal
Que les oreilles de ton cœur
Entendent rugir les lions intérieurs
Du cœur

Le grand voile de brume rouge et la rumeur
Du sang brûlé par le poison des charmes

Et les prestiges du désir
Suscitant aux détours de ta gorge nocturne
La voracité des vampires

Danse immense des gravitations nuptiales
Aux palpitations des mondes et des mers
Au rythme des soleils du cœur et des sanglots
Vers le temple perdu dans l’abîme oublié
Vers la caverne médusante qu’enfanta
L’ombre panique dans la première nuit du monde
Voici l’appel la trombe et le vol des semences
L’appel au fond de tout du centre souterrain

Danseuse unissant la nuit à l’eau-mère
Végétal unissant la terre au sang du ciel

(Roger Gilbert-Lecomte)

 

Recueil: La Vie, l’Amour, la Mort, le Vide et le Vent:
Traduction:
Editions:

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Neige de deux hivers (Olivier Larronde)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017




    
Neige de deux hivers ne se reconnaîtraient
Ni vous ne figerez les plis de mon eau froide,
Gel du poème, ou son fouillis ne ferez roide.
– Plus que l’épervier les demeures m’effraient,

Quand l’aurore me donne à sa serre féline,
Plus l’indiscret oiseau dont je suis la volière:
Mésange – cœur de fraise – aux tortures encline
Qui me met en morceaux comme on casse les oeufs.

(Olivier Larronde)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :