Arbrealettres

Poésie

Archive for 27 décembre 2017

Bienvenue sois-tu comète intime (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

Bienvenue sois-tu comète intime
lumière de l’âme
pluie
cascade d’eau rêveuse
collier de musique et de silence
ta matière d’un autre monde
lavera mon visage
mes mains deviennent nids
pour recevoir ton souffle
rosée de la nuit
brisée par notre étreinte

(Luis Mizón)

Illustration: Anne-Marie Zilberman

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’entends chanter la sève du flamboyant (Paul Niger)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Allons, la nuit déjà achève sa cadence
J’entends chanter la sève du flamboyant.

(Paul Niger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

MON JARDIN (Denise Borlas)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

MON JARDIN

Mon jardin est une tartine bleue
que les oiseaux picorent,
papa bêche la vigne,
un bruit simple comme si on se mouchait,

je jette à l’allée mon noyau de prune
et les cailloux pensent qu’ils ont la berlue,

la vie en tablier chantonne à l’ombre d’une pêche.

L’échelle hésite — ciel ou bois —
c’est une haute racine posée contre l’arbre,
elle tourne autour de lui
et fait la belle devant la branche la plus mire,

l’oiseau fouille et chante rouge
— cerise prise —

le jardin est lourd après le vent.

(Denise Borlas)

Illustration: Gustave Caillebotte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Laisse les molécules se déchaîner (Christian Morgenstern)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Laisse les molécules se déchaîner,
et jouer le sort du monde aux dés!
Laisse aussi sophistication et emphase,
ne préserve que l’extase!

***

Laß die Moleküle rasen,
was sie auch zusammenknobeln!
Laß das Tüfteln, laß das Hobeln,
heilig halte die Ekstasen!

(Christian Morgenstern)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans le melon (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Dans le melon
un coeur battait.

(Henri Michaux)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

Pensées (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Penser, vivre, mer peu distincte;
Moi – ça – tremble,
Infini incessamment qui tressaille.
Ombres de mondes infimes: ombres d’ombres,
cendres d’ailes.
Pensées à la nage merveilleuse,
qui glissez en nous, entre nous, loin de nous,
loin de nous éclairer, loin de rien pénétrer;
étrangères en nos maisons,
toujours à colporter,
poussières pour nous distraire
et nous éparpiller la vie.

(Henri Michaux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Selon mon expérience (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Selon mon expérience déjà longue, sit Soliair,
l’Univers est une grande affaire superficielle et compliquée,
qui apparaît dans une partie presque toujours la même de la journée,
et dans ces moments si bien accrochée en apparence qu’on l’appelle « réalité ».
Elle semble en effet cohérente, mais pour peu de temps, et elle redégringole vite
dans l’abîme indifférent.
Dès lors, il ne faut plus nous pousser beaucoup
pour que nous dormions à poings fermés.

(Henri Michaux)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MA CHAIR DÉSACCORDÉE (Abdellatif Laâbi)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



MA CHAIR DÉSACCORDÉE

Ma chair désaccordée
De tes doigts de saphir
tu tournes les pages
de la partition
Tu chantes juste
L’harmonie me gagne
Je sculpte l’instant
avant qu’il ne soit trop tard

(Abdellatif Laâbi)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’AIR FERMÉ (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



L’AIR FERMÉ

étau de tête

la force limite
nette
de plus en plus vite
la tête va heurte
dans la force qui serre

dans la cage
de plus en plus vite
le coeur bat

coeur serré
tête fermée

double tour

***

on patiente

et le poids s’en va
on ne sait pas pourquoi
il s’éloigne
un peu

reste une douleur
comme un remous
une agitation trouble
et quelques mots
reviennent

(Antoine Emaz)

Illustration: Misha Gordin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

QUELQU’UN D’AUTRE (Roger Kowalski)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

QUELQU’UN D’AUTRE

Courte est la nuit désormais ; fragile la face d’un songe ;
est l’ombre, mémorable le feu.

Garde mémoire, toi qui m’apparus un jour entre les grilles
Poème et depuis ne m’as point quitté;

ce que j’ai tenté, un autre sans doute l’achèvera; un même flot
ne façonne point le rivage.

Le temps va, ma créature, et nous-mêmes ; une lèvre ardente sur
notre chair dessine le profil d’un poème interrompu déjà.

(Roger Kowalski)

Illustration: Jean-Claude Forez

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :