Arbrealettres

Poésie

Archive for 27 décembre 2017

Le ciel est translucide (Pierre Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



LE CIEL EST TRANSLUCIDE
Les cœurs sont hauts
Les monts ont des sources, les âmes des douleurs
L’heure est absente
Les lumières sont des passages transparents

Son ciel n’est pas lucide
Son cœur n’est pas
Pour lui les montagnes n’ont point de sources
Son heure s’écoule
Éternellement sans lumière et sans absence de
lumière.

(Pierre Jean Jouve)


Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le cri (Nuno Judice)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Le cri

Parfois, la nuit renferme un cri
dans le silence que nul ne devine.

La nuit tombe quand on entend un cri
du fond d’une cave silencieuse.

Le bien et le mal vivent ensemble au coeur
de la nuit où quelqu’un a crié.

Mais on ignore si le cri existe
ou si c’est la nuit qui l’a inventé.

(Nuno Judice)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Oiseau Bleu (Alphonse Daudet)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



L’Oiseau Bleu

J’ai dans mon cœur un oiseau bleu,
Une charmante créature,
Si mignonne que sa ceinture
N’a pas l’épaisseur d’un cheveu.

Il lui faut du sang pour pâture
Bien longtemps, je me fis un jeu
De lui donner sa nourriture :
Les petits oiseaux mangent peu.

Mais, sans en rien laisser paraître,
Dans mon cœur il a fait, le traître,
Un trou large comme la main.

Et son bec fin comme une lame,
En continuant son chemin,
M’est entré jusqu’au fond de l’âme!…

(Alphonse Daudet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Je me suis installé en dehors du monde (Yuan Mei)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



je me suis installé en dehors du monde de poussière
en mouvement ou au repos, je vis à ma guise
ma grue blanche à ma place accueille les visiteurs
le vent printanier pour moi tourne les pages du livre

(Yuan Mei)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

On sait qu’un jour la bouche sera fermée par la terre (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



on sait qu’un jour
la bouche sera fermée
par la terre
et la terre refermée

bouches sans nombre déjà devenues sol

à la longue sous la langue
on arrive à saisir
une basse continue des morts
ce sol tassé ou terre battue

comme une langue — mère — mort — terre
si on veut

il n’y a pas d’ailleurs

(Antoine Emaz)

Illustration: Zdzislaw Beksinski

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CE COLLIER (Abdellatif Laâbi)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



CE COLLIER

Ce collier
qui résiste
à l’entière nudité
et trace
une vague frontière
entre le licite
et l’illicite

(Abdellatif Laâbi)

Illustration: Auguste Macke

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

CE SOIR-LA (Roger Kowalski)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

CE SOIR-LA

Ce soir-là, en des temps plus anciens que l’enfance ; ce soir-là,
alors que la nuit était imminente, je vis votre visage, et tel, et si profond,

à ce point vous, bien-aimée, que je rencontrai seulement bien
plus tard, si divinement secret entre la branche qui frôlait les vitres

et les doigts serrant la plume, que les feux soudain s’allumèrent
dans mes forêts, coururent jusqu’à la frontière occidentale,

bondirent par-dessus les rivières, les étangs, flaques de tardives
pluies, me lièrent enfin pour jamais à l’arbre inquiet de votre sang.

(Roger Kowalski)

Illustration: Julie Heffernan

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sérénité (Gérard Noiret)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Sérénité

Chaque matin, le nu de 7h01 file par le couloir.
Lui, dans la cuisine, tourne les yeux
afin de saisir au vol ce prodige. L’éclair passé,
les empreintes s’évaporent sur le carrelage,
il boit son café et n’a aucun mal
à imaginer Sisyphe heureux.

(Gérard Noiret)


Illustration: René Magritte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POÈME DU SOIR (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



POÈME DU SOIR

Sur une couche pâmée
L’éclair qu’efface un instant
Met sa robe de fumée
Pour suivre au large le vent

Sur des terres sans mémoire
Chaque pied a son soulier
L’aile est blanche l’aile est noire
Le jour n’est lui qu’à moitié

Sur un manège de cendres
0ù l’homme n’est que ses pas
Le coeur a battu pour surprendre
Ce qu’un regard ne voit pas

C’est l’espoir qu’un monde à naître
De notre ombre ait fait le noir
Et nous riant aux fenêtres
N’ait que nos yeux pour se voir

Sous des quatrains qu’elle inspire
Aux jours qui doutent de toi
La vie a ses dents pour sourire
De ce qui fut une fois

(Joë Bousquet)

Illustration: Alphonse Osbert

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Corbeau! (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



Avec une doublure de canari,
ils essayaient de me tromper.
Mais moi, sans trêve, je disais:
« Corbeau! Corbeau! »
Ils se sont lassés.

(Henri Michaux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :