Arbrealettres

Poésie

QUELQU’UN D’AUTRE (Roger Kowalski)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

QUELQU’UN D’AUTRE

Courte est la nuit désormais ; fragile la face d’un songe ;
est l’ombre, mémorable le feu.

Garde mémoire, toi qui m’apparus un jour entre les grilles
Poème et depuis ne m’as point quitté;

ce que j’ai tenté, un autre sans doute l’achèvera; un même flot
ne façonne point le rivage.

Le temps va, ma créature, et nous-mêmes ; une lèvre ardente sur
notre chair dessine le profil d’un poème interrompu déjà.

(Roger Kowalski)

Illustration: Jean-Claude Forez

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :