Arbrealettres

Poésie

Ils avaient jusqu’à l’aube attisé leur colère (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2017



 

Koh Sang Woo _Portrait_of_a_Couple_78

Ils avaient jusqu’à l’aube attisé leur colère,
Unis sur cette couche afin de s’épuiser
— Et la flamme à leur chair ajoutait un baiser
Qui mêlait à cette âme une bouche étrangère.

Vivants tombés du ciel pour payer sur la Terre
Le crime dont la mort cherche à les accuser,
Engloutis dans ce corps qui va les écraser,
Ils n’arrachent au feu que sa part de poussière.

Mais le jour qui se lève ignore qu’ils sont seuls
Et de cet univers dont il fait leurs linceuls
Il suspend sur leurs fronts les charmes et les nombres :

Sur quel astre perdu se sont-ils rassemblés ?
– Beau sang noir de l’Amour, noieras-tu ces décombres
Lorsqu’ils n’ont pas éteint leurs grands feux étoilés ?

(Louis Emié)

Illustration: Koh Sang Woo

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :