Arbrealettres

Poésie

Un être qu’on ignore est un être infini (René Char)

Posted by arbrealettres sur 31 décembre 2017



 

Un être qu’on ignore est un être infini,
susceptible, en intervenant,
de changer notre angoisse et notre fardeau
en aurore artérielle.

Entre innocence et connaissance, amour et néant,
le poète étend sa santé chaque jour.

(René Char)

Illustration: Dmitriy Brodeckiy

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :