Arbrealettres

Poésie

La sensation qu’un autre (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 4 janvier 2018



    

La sensation qu’un autre

La sensation qu’un autre souffre en moi,
que sans mon rire, il mangerait ses poings.
Je suis son baume, il est ma déchirure
mais nous luttons pas à pas tous les deux.

De la douleur je me ferai le pitre
et je dirai la blessure d’un être
à mon image, un homme dans la nuit
et qui ressemble à mon visage vrai.

Masque après masque il me faut le trahir,
garder sa joie en réserve, sa joie
pour m’épargner de jeter quelque insulte
à la beauté du monde, à la beauté.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :