Arbrealettres

Poésie

Lettre après lettre (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 4 janvier 2018




    
Lettre après lettre

Lettre après lettre il égrène les mots.
Sa peur de l’ombre est telle qu’il se jette
dans un lexique éclatant de soleil.

D’un règne à l’autre, un oiseau, le vertige.
Quelle stupeur quand la voix se retire
et que le cri vole parmi les fleurs !

Lettre après lettre il arrime le monde
à son désir, il mêle toutes langues
pour inventer la bouche universelle.

Coq de combat celui qui chante l’aube.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :