Arbrealettres

Poésie

Oublie ton corps (Yves Mabin Chennevière)

Posted by arbrealettres sur 9 janvier 2018



Illustration: Gao Xingjian
    
Oublie ton corps,
de l’amour garde
le parfum qui t’aidera
à combler ton désir,

Écarte les autres,
des vivants garde
le visage qui incarnera
ta solitude,

Efface ta mémoire,
des souvenirs garde
celui qui contiendra
secrète ton histoire,

La nuit vient,

Ne crains rien,
elle sera plus douce
que ce jour amer,
elle sera plus vraie
que ce jour factice
elle sera plus forte
que ce jour épuisé ;

(Yves Mabin Chennevière)

 

Recueil: Variations du sensible
Traduction:
Editions: De la Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :