Arbrealettres

Poésie

Archive for 13 janvier 2018

Evidences insaisissables (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
évidences insaisissables
la pluie même n’y aura pas suffi
ni les corps à l’embouchure de la nuit qui se frôlent
trois notes que tu chantes c’est la mélodie toute
trois branches qui se croisent déjà c’est le brasier
frêle et sûr un jour danse deux vies mêlées

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Joueuse préface du vent (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




    
joueuse préface du vent
la nuit nous chercherons dans nos mains et nos voix vides
ce royaume à grands cris aperçu
des vies fleurissent le temps d’un geste
le temps d’un regard des murs tombent
l’arôme inachevé des vagues enivre nos pas lents

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOYAGE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
VOYAGE

toutes les cartes désormais illisibles
nous explorons l’inachevé
allumant le soir des feux brefs

lavant les noms dans les fontaines
déshabillant les odeurs savamment
nous enterrons nos larmes sous des cairns

sur un clair sentier de traverse
l’oubli rieur nous laisse enfin
sa bénédiction d’herbe

la péninsule de nos voix se perd
lentement nos gestes s’envolent
vers les yeux grands ouverts du large

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

FÊTE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018



Illustration: Guy Leroy
    

FÊTE

il est tard la fumée des feux d’herbe
sait mieux que nous le tourbillon des gestes
ce vin nous grise que le vent verse

je dessine avec de feints mystères
l’horoscope des pierres qui sont là
elles se font planètes nous tournons

au son soudain de ses aigres guitares
la pluie si nue que j’ai peine à la voir
saura-t-elle reconduire les lieux

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regard perdu des falaises (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




    

regard perdu des falaises
quand pourrons-nous d’un souffle entier
plonger jusqu’à ton spasme blanc
l’été liturgiquement nu
sculptera ses lourds nuages
l’herbe enfin nous voudra pour disciples

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MARCHES (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018



Illustration
    
MARCHES

dans l’un de mes poings je cacherai l’oubli
tu choisiras toujours l’autre
les chemins nous reconnaîtront

quand le silence aura le goût du pain
l’herbe saura la vie par coeur
le soir nous tiendra lieu d’enfant

je dessinerai sur ta peau
la forme des constellations
dans les villes privées de ciel

il faudra fuir loin de la mer
brûler vêtements et noms
pour chanter le psaume inédit des vagues

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VITE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




    
VITE

pour dilapider le matin
attendons que la nuit nous rejoigne

ses doigts sont si prompts et si jeunes
tout s’en ira plus vivement

la pudeur de l’aube tremblante
les mots inconnus à nouveau

l’instant où d’un peu d’eau douce
nous nous ôtons le sel des rêves

l’apprentissage du départ
vers les lointains hésitants

verse encore le vin de ton rire
il est plus fort quand l’ombre danse ainsi

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les lointains sont invisibles (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




    
les lointains sont invisibles
nos larmes dépareillées
les morts inexperts reviennent
chercher dans nos voix désertes
un peu du poids qui leur manqua

avec des bribes d’enfance
des jeux qui n’en finissaient pas
des rires au goût de fruit mûr
des regards à la dérobée
nous ne ferons pas même une heure

la paix du galet sur ta paume
ne la bois pas toute entière
laisse au vent prendre sa part
des mots dont tu voudrais qu’ils crient

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si la craie s’effrite entre nos doigts (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018



 

    
si la craie s’effrite entre nos doigts
si les doigts entre nos mots tremblent
si les mots entre nos nuits cèdent
si les nuits sans finir fuient
écrirons-nous avec des tessons d’aube

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

BALLADE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




    
BALLADE

avec toi dans l’arche de la pluie
entraîne tout ce que tu ne peux dire
si tu es nu partout sera l’entrée
ne cherche pas ses yeux déjà si proches
ils ont veillé tes longs sommeils

ne crains pas ses sûrs doigts de liane
ils nouent les instants futurs
des touffes d’herbe te serviront d’offrande
arrache-les vite sans les choisir
si tu oublies partout sera l’entrée

halée par le chant des arbres
l’arche s’allège avec tous ceux qui montent
même une flaque énumère le ciel
la pluie s’en va te laissant à la barre
si tu es nu partout sera le cap

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :