Arbrealettres

Poésie

Il y a un vers à soi (Aya Cheddadi)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2018




    
Il y a un vers à soi
que l’on ne dit à personne
Je crois l’avoir entendu
un jour de tristesse
éphémère il se cache de moi

Cet air insaisissable flottant libellule
me manque
Je le respirais avant
fleur cueillie sur le chemin de l’école
parfum des Amadeus en pleurs

(Aya Cheddadi)

 

Recueil: Tunis marine
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :