Arbrealettres

Poésie

HÉRITAGE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Deborah Nell

    

HÉRITAGE

exacerbés par les eaux caressantes
tes yeux sans fin cherchent l’ombre où se taire

il n’y a pas de vitre ici
l’argile seul retient les heures

si tu dansais sur la corde du souffle
l’été peut-être oublierait sa vengeance

ceux des mots qui t’aimaient sont partis
leurs joues déjà sont devenues si jeunes

un pré trop nu t’apprend ce qu’est la main
tu n’as plus rien que l’or natif des pas

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :