Arbrealettres

Poésie

VILLE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



Illustration: Isabelle Fournier Perdrix
    
VILLE

tu ne veux plus surprendre le bruissement des étoiles
dans la conque du sommeil

de leur plein gré s’en vont sombrer
des silhouettes seulement entrevues

si nous espacions nos gestes
il y aurait de vastes champs de neige

les rues partent à perdre haleine
vers d’introuvables forêts

les maisons vides gardent ton nom pour elles
comment le leur redemander

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :