Arbrealettres

Poésie

Ne sachant quand viendra l’Aube (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2018



Ne sachant quand viendra l’Aube,
J’ouvre toutes les Portes,
Ou a-t-elle des Plumes, comme l’Oiseau,
Des Vagues, comme un Rivage –

***

Not knowing when the Dawn will come,
I open every Door,
Or has it Feathers; like a Bird,
Or Billows, like a Shore –

(Emily Dickinson)


Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :