Arbrealettres

Poésie

LES CROISADES (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2018



Illustration
    
LES CROISADES

Amour
Plus fort que notre amour
Plus fort que la chaleur
Qui remue sous la table
Je pars
Et rien n’est bleu comme cette ombre nue

Femme
Tu m’attendras
Chaque moment chaque heure
Me rapproche de toi
Et tu ne comprends pas

Dieu parie sans les oliviers
Le sang
Les ronces sur le coeur m’appellent
Et ce corps douloureux que baigne l’horizon

Femme plus douce que raison
Plus fidèle que la pluie
Je pars
Et c’est ainsi que tu m’attends
Bras, rose attentive à l’orée des saisons

(René Guy Cadou)

 

Recueil: Poésie la vie entière
Traduction:
Editions: Seghers

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :