Arbrealettres

Poésie

Par le puissant souffle du vent (Bunya no Asayasu)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2018



Par le puissant souffle du vent
Sur la blanche rosée,
Dans les champs de l’automne,
Comme sont dispersés les joyaux
Que ne retiennent aucun cordon?

(Bunya no Asayasu)

Illustration: Hokusaï

4 Réponses to “Par le puissant souffle du vent (Bunya no Asayasu)”

  1. Besnard Jean-Baptiste said

    Comme Rimbaud coloriait les voyelles, je me suis amus& à le f

  2. Besnard Jean-Baptiste said

    Comme Rimbaud avait coloré les voyelles, je me suis amusé à le faire avec le vent :

    Vents colorés

    Le vent d’ouest vagabonde,
    Vert au milieu des herbes,
    Puis rôde autour des gerbes
    Qui lui font la chair blonde.

    Il souffle sur les ondes,
    Bleu en frôlant les vagues,
    Plus sombre en eaux profondes,
    En agitant les algues.

    Le vent mène sa ronde,
    Rouge du sang des guerres,
    Quand j’avais cru naguère
    A la paix dans le monde.

    Ecole Normale de Versailles Octobre 1951

  3. A reblogué ceci sur Le vent qui souffle.

Répondre à Besnard Jean-Baptiste Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :