Arbrealettres

Poésie

Archive for 27 janvier 2018

On espérait Dieu (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018



Illustration: Alex Alemany

    
On espérait Dieu
là-dedans

(Jean Cocteau)

 

Recueil: Le Cap de Bonne-Espérance suivi de Discours du Grand Sommeil
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Comme l’oreille écoute au coquillage (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
Comme l’oreille écoute au coquillage
une rumeur héréditaire

l’oeil
contre un presse-papier de cristal

voit

le carrousel des silences

(Jean Cocteau)

 

Recueil: Le Cap de Bonne-Espérance suivi de Discours du Grand Sommeil
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mineur opiniâtre du vide (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018



Illustration: Gilbert Garcin
    
Le mineur opiniâtre
du vide
exploite
sa mine féconde
le possible brut
y miroite
emmêlé à sa roche blanche

(Jean Cocteau)

 

Recueil: Le Cap de Bonne-Espérance suivi de Discours du Grand Sommeil
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un ours blanc (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
Un ours blanc
chamarré de moires chromatiques

se sèche au soleil de minuit

(Jean Cocteau)

 

Recueil: Le Cap de Bonne-Espérance suivi de Discours du Grand Sommeil
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je rêve d’un espoir tranquille (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
Me souciant d’un ciel dévasté,
De la pluie qui va nous mouiller
Je vais pensant au grand bonheur
Qui nous saisirait si nous voulions.

Le devoir et l’inquiétude
Partagent ma vie rude.
(C’est une grande peine
De vous l’avouer.)

Ça sent la verdure à plein nez.
Sur plein ciel, en plein ciel, le vol des hirondelles
Nous amuse et nous fait rêver…
Je rêve d’un espoir tranquille.

(Paul Eluard)

 

Recueil: Poésies 1913-1926
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai eu longtemps un visage inutile (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
J’ai eu longtemps un visage inutile,
Mais maintenant
J’ai un visage pour être aimé,
J’ai un visage pour être heureux.

(Paul Eluard)

 

Recueil: Poésies 1913-1926
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Il me faut une amoureuse (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
Il me faut une amoureuse,
Une vierge amoureuse,
Une vierge à la robe légère.

(Paul Eluard)

 

Recueil: Poésies 1913-1926
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Toute la fleur des fruits (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
Toute la fleur des fruits éclaire mon jardin,
Les arbres de beauté et les arbres fruitiers.
Et je travaille et je suis seul en mon jardin.
Et le Soleil brûle en feu sombre sur mes mains.

(Paul Eluard)

 

Recueil: Poésies 1913-1926
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES FLEURS (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018



Illustration: Josephine Wall 
    
LES FLEURS

J’ai quinze ans, je me prends par la main.
Conviction d’être jeune avec les avantages d’être très caressant.

Je n’ai pas quinze ans.
Du temps passé, un incomparable silence est né.

Je rêve de ce beau, de ce joli monde de perles et d’herbes volées.
Je suis dans tous mes états.

Ne me prenez pas, laissez-moi.

(Paul Eluard)

 

Recueil: Poésies 1913-1926
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je n’aime pas la musique (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2018




    
Je n’aime pas la musique,
tout ce piano me prend
tout ce que j’aime.

(Paul Eluard)

 

Recueil: Poésies 1913-1926
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :