Arbrealettres

Poésie

Lumière caressée (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



 

Lumière caressée
blessure qui murmure
mur de pierre blanche
traversé par la broderie du secret
dans l’espace vide de ton corps
habitent mes paroles
ils sont si légers
les trésors de l’exil

(Luis Mizón)

Illustration: Alberto Pancorbo

 

 

3 Réponses to “Lumière caressée (Luis Mizón)”

  1. « dans l’espace vide de ton corps habitent mes paroles… » belle envolée poétique, l’Arbre! (comme d’habitude 🙂 )… je reblog!

  2. Reblogged this on Editions Le DragueVerbe.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :