Arbrealettres

Poésie

Il y a une lune seule dans la nuit bleue (Edward Estlin Cummings)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2018



Illustration: Alix
    
il y a une
lune seule
dans la nuit
bleue

amoureuse des eaux
tremblantes,
aveuglés de silence les
cieux ondulants se languissent où
dans une tension inétoilée
enduite d’ardeur
l’amoureuse jaune

se tient dans l’obscurité muette
svelte
et
pressée

(de nouveau
l’amour lentement
je cueille
de ta bouche langoureuse la

frémissante
fleur)

***

there is a
moon sole
in the blue
night

amorous of waters
tremulous,
blinded with silence the
undulous heaven yearns where

in tense starlessness
anoint with ardor
the yellow lover

stands in the dumb dark
svelte
and
urgent

(again
love i slowly
gather
of thy languorous mouth the

thrilling
flower)

(Edward Estlin Cummings)

 

Recueil: Erotiques
Traduction: Jacques Demarcq
Editions: Seghers

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :