Arbrealettres

Poésie

Ouv’ les volets (Edward Estlin Cummings)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2018



Illustration: Pascal Renoux
    
ouv’ les volets
tu veux chéri?
la pluie
c’pas qu’ça

t’les casse mais
on s’en tape pas
vrai chéri la pluie
on s’en fout pas mal

hein
chéri?
tu sais
moi

j’les plains toutes ces
pauv’ filles qui
s’lèvent à dieu
sait quelle heure tous

les jours d’leur
vie
pas toi,

wha-hou. chéri

pas si
fort chéri

tu m’fais mal

***

raise the shade
will youse dearie?
rain
wouldn’t that

get yer goat but
we don’t care do
we dearie we should
worry about the rain

huh
dearie?
yknow
I’m

sorry for awl the
poor girls that
gets up god
knows when every

day of their
lives
aint you,
oo-oo. dearie

not so
hard dear

you’re killing me

(Edward Estlin Cummings)

 

Recueil: Erotiques
Traduction: Jacques Demarcq
Editions: Seghers

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :