Arbrealettres

Poésie

Archive for 5 février 2018

En un geste de pitié (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




    
En un geste de pitié

En un geste de pitié tes mains
sont doucement offertes, à bout de bras
tendues, parce qu’elles seraient tendres.

Parce que je ne le suis pas ma voix
est dure, et mes mains aussi. Parce que
je n’ai rien à t’offrir, et j’ai tort.

C’est cela, avoir tort. Être perdu
et triste, triste de cette perte
du bonheur par quelqu’un qui le possédait.

(Robert Creeley)

 

 

Recueil: Le sortilège
Traduction: Stéphane Bouquet
Editions: Nous

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La question (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



 

    
La question

Une description de la volupté
est sa propre réponse : j’appartiens à
l’amour nombreux.
Ces femmes.

Qui dans leur lit, leur
lit ou fesses nues pour les réjouissances
nocturnes, aaoh

Ou si ses seins sont rose, ou des roses, ou d’autres
fleurs, avec quoi, disons, arroser
ce jardin d’intention
particulière ?

(Robert Creeley)

 

 

Recueil: Le sortilège
Traduction: Stéphane Bouquet
Editions: Nous

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retour (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Eduard Gordeev
    
Retour

Tranquille comme il convient à ces lieux
La rue, assourdie, mi-neige, mi-pluie,
Sans fin, mais butant sur des portes assombries
Dedans, eux qui seront là toujours,
Tranquille comme il convient à ces gens —
Ça suffit pour l’instant d’être ici, et
De savoir que ma porte est l’une des leurs.

(Robert Creeley)

 

 

Recueil: Le sortilège
Traduction: Stéphane Bouquet
Editions: Nous

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lumières (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




    
lumières,
à attendre
et à tourner

sables et jours
des premiers temps

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Lenteur de neiges (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
lenteur de neiges
qui nous séparent

effleurement

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

L’emplacement du vide (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Jean-Michel Folon 
    
l’emplacement du vide
les écumes

que laisse le corps
son avancée à tâtons

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’infimité des mondes (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Fractale
    
l’infimité des mondes
et leur prolifération

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Silence (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




    
Silence
il se fait un plein été
de marches immobiles
sur le haut mur

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le mains (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Herbert Bayer
    
Le mains
gardent la marque
de leurs trajets

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Je vais t’aider mon Dieu (Etty Hillesum)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




    
Je vais t’aider mon Dieu à ne pas t’éteindre en moi
c’est à mon tour de t’aider et de défendre
jusqu’au bout la demeure qui t’abrite en nous.
Tu vois comme je prends soin de toi.

Je ne t’offre pas seulement mes larmes
et mes tristes pressentiments,
en ce dimanche venteux et grisâtre
je t’apporte même un jasmin odorant.

Et je t’offrirai toutes les fleurs
rencontrées sur mon chemin
et elles sont légion, crois-moi.

Je veux te rendre ton séjour
le plus agréable possible.

(Etty Hillesum)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :