Arbrealettres

Poésie

Le sang des bêtes (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2018



Rafal Olbinski - (1)

Le sang des bêtes

Passait la chasse en ces forêts lointaines,
J’étais le cerf et j’étais le chasseur.
Saignait la chair, saignait le sang du monde
Et la musique atroce me baignait.

Je fus ce dieu chevauchant la forêt,
Moi l’homme pâle et l’homme translucide.
Cette victime à l’épieu se rendit
Mais un courant traversa tous mes membres.

Arbre et chasseur, biche parmi les branches,
Connaissez-vous ce chêne qui fut moi ?
La neige glisse et la chasse s’éloigne
En emportant mon silence et mon ombre.

(Robert Sabatier)

Illustration: Rafal Olbinski

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :