Arbrealettres

Poésie

Où est-il mon visage (Ricardo E. Molinari)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2018



Illustration
    
(Les jours meurent dans le ciel,
comme les poissons assoiffés, semblables à la peau
grise sur les êtres,
sur la bouche détruite d’aimer).

Où est-il mon visage, cet autre, que
quelqu’un a tenu entre ses mains
le regardant comme un fleuve effrayé.

Mon corps a désiré son sang et mon âme
a visité quelques morts,
comme une fontaine où arrive parfois
le soir avec un lys

(Ricardo E. Molinari)

 

Recueil: Analecta
Traduction:
Editions:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :