Arbrealettres

Poésie

J’ouvre les bras (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018



    

J’ouvre les bras

J’ouvre les bras. Des femmes s’y rassemblent.
Ô bien-aimée, est-ce l’autre, est-ce toi ?
Dans une vie, il est trois, quatre amours.
Qui nous dira lequel fut le plus beau ?

Hélas ! mes bras se ferment sur le vide.
Elles ont fui les belles voyageuses
et je suis là comme un regret d’avril,
les bras chargés de mes roses fanées.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :