Arbrealettres

Poésie

L’homme de douleur (Yves Mabin Chennevière)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018




    
— L’homme de douleur
ne veut plus être touché
par une main douce
qui se pose sur sa nuque,
par un air de musique
qui l’avait fait pleurer,
par un poème appris
dont il murmure les vers,
par la chaleur tranquille
d’une soirée d’été,
par la voix d’un enfant
qui chante en solo ;

(Yves Mabin Chennevière)

 

Recueil: Variations du sensible
Traduction:
Editions: De la Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :