Arbrealettres

Poésie

Lorsque mes mots (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018




    
Lorsque mes mots

Lorsque mes mots si simples se rejoignent
pour un concile au pays des abeilles,
je m’entends naître et mourir à la fois.

Je m’entends vivre. Éclosent dans mes mains
des fleurs de nuit, des roses de soleil
et je me jette à la terre ébloui.

Jamais fini de chanter la merveille
et le silence, ici jamais fini
d’unir un être à l’autre mot à mot.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :