Arbrealettres

Poésie

LE DÉPART DU PRINTEMPS (Xin Qiji)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



LE DÉPART DU PRINTEMPS

Ne supportant plus ni le vent ni la pluie
Le printemps accélère son départ
Je me lamente sur les fleurs précocement épanouies
A mon regret leurs pétales s’éparpillent

Ô ! Printemps, reste encore un moment !
Ecoute bien l’herbe douce
Qui se perd déjà dans son chemin de retour
Et qui s’ennuie de ton mutisme

Heureusement sous le toit l’araignée diligente
Tisse toute la journée sa toile
Pour cueillir des chatons de saule en vol

(Xin Qiji)

Illustration

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :