Arbrealettres

Poésie

Le Pommier tordu (Tristan Klingsor)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



 

Le Pommier tordu

Il y a un pommier tordu
Dans le pré ;
Jeune femme en ta maison, qu’as-tu
À soupirer ?

Il y a un vieil homme gris
Près du feu ;
Ne soupire donc pas pour si peu :
Le chat au grenier guette la souris.

Il y a un oiseau qui chante sur la branche ;
Il y a un garçon qui siffle sur la route ;
Vieux mari, fais chauffer la soupe :
Ta femme reviendra dimanche.

(Tristan Klingsor)

Illustration: Paul Ranson

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :