Arbrealettres

Poésie

Miroir d’eau pure (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2018



Fait seulement
de toucher et de regard
chaque nuit je vais grimper
l’habitat épars des contes.

Grillons et cigales qui brillent.
Miroir d’eau pure
où se reflète
muette
l’absence du monstre
dans son labyrinthe marin.

***

Hecho sólo
de tacto y de mirada
subiré cada noche
a1 disperso caserío de los cuentos.

Brillantes grillos y cigarras.

Espejo de agua pura
donde se refleja
niuda
la ausencia del monstruo
en su laberinto de mar.

(Luis Mizón)


Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :