Arbrealettres

Poésie

Archive for 22 février 2018

Dans les forêts blanches de l’amour (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



On n’inscrit pas d’initiales à la craie
dans les forêts blanches de l’amour.

(Robert Desnos)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

L’oiseau mécanique (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



 

Michelle Reader  oiseau mécanique -7 [1280x768]

L’oiseau mécanique

L’oiseau tête brûlée
Qui chantait la nuit
Qui réveillait l’enfant
Qui perdait ses plumes dans l’encrier

L’oiseau pattes de 7 lieues
Qui cassait les assiettes
Qui dévastait les chapeaux
Qui revenait de Suresnes

L’oiseau l’oiseau mécanique
A perdu sa clef
Sa clef des champs
Sa clef de voûte

Voilà pourquoi il ne chante plus.

(Robert Desnos)

Illustration: Michelle Reader

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Il était une feuille (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



Il était une feuille avec ses lignes
Ligne de vie
Ligne de chance
Ligne de coeur
Il était une branche au bout de la feuille
Ligne fourchue signe de vie
Signe de chance
Signe de coeur
Il était un arbre au bout de la branche
Un arbre digne de vie
Digne de chance
Digne de coeur
Coeur gravé, percé, transpercé,
Un arbre que nul jamais ne vit.
Il était des racines au bout de l’arbre
Racines vignes de vie
Vignes de chance
Vignes de coeur
Au bout des racines il était la terre
La terre tout court
La terre toute ronde
La terre toute seule au travers du ciel
La terre.

(Robert Desnos)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

P’OASIS (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



arborescence

Nous sommes les pensées arborescentes qui fleurissent
sur les chemins des jardins cérébraux.

– Soeur Anne, ma Sainte Anne, ne vois-tu rien venir… vers Sainte-Anne?
– Je vois les pensées odorer les mots.

– Nous sommes les mots arborescents qui fleurissent
sur les chemins des jardins cérébraux.
De nous naissent les pensées.

– Nous sommes les pensées arborescentes qui fleurissent
sur les chemins des jardins cérébraux.
Les mots sont nos esclaves.
– Nous sommes
– Nous sommes

– Nous sommes les lettres arborescentes qui fleurissent
sur les chemins des jardins cérébraux.
Nous n’avons pas d’esclaves.
– Soeur Anne, ma soeur Anne, que vois-tu venir vers Sainte-Anne?
– Je vois les Pan C
– Je vois les crânes KC
– Je vois les mains DCD
– Je vois les M
– Je vois les pensées BC et les femmes ME
et les poumons qui en ont AC de l’RLO
poumons noyés des ponts NMI.
Mais la minute précédente est déjà trop AG.

– Nous sommes les arborescences qui fleurissent
sur les déserts des jardins cérébraux.

(Robert Desnos)

Illustration: Valota

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Antés des désirs renaissants (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



Malinowski_Lettre-650Plus que la nuit nue
la femme vient hanter
nos rêves pareils à Antée
antés des désirs renaissants.

(Robert Desnos)

Illustration: Andrzej Malinowski

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Vous ne pouvez pas comprendre (Charlotte Delbo)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



Robert Desnos 4 [800x600]

Vous ne pouvez pas comprendre
Vous qui n’avez pas écouté
Battre le cœur
De celui qui va mourir.

(Charlotte Delbo)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Pas vu ça (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018


belle_plus_que_ca

Pas vu la comète
Pas vu la belle étoile
Pas vu tout ça

Pas vu la mer en flacon
Pas vu la montagne à l’envers
Pas vu tant que ça

Mais vu deux beaux yeux
Vu une belle bouche éclatante
Vu bien mieux que ça

(Robert Desnos)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Maudit (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018


forgeron

 

Maudit
soit le père de l’épouse
du forgeron qui forgea le fer de la cognée
avec laquelle le bûcheron abattit le chêne
dans lequel on sculpta le lit
où fut engendré l’arrière-grand-père
de l’homme qui conduisit la voiture
dans laquelle ta mère
rencontra ton père!

(Robert Desnos)

 

Posted in humour | Tagué: , , , , , , | 25 Comments »

Tes yeux (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018


mxiytxsg

 

Tes yeux
tes yeux si beaux
sont les voraces
de l’obscurité
du silence et
de l’oubli.

(Robert Desnos)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Nocturne visiteuse (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2018



Nocturne visiteuse un jour je me coucherai dans un linceul comme dans une mer.
Tes regards sont des rayons d’étoile
les rubans de ta robe des routes vers l’infini.
Viens dans un ballon léger semblable à un coeur
malgré l’aimant, arc de triomphe quant à la forme.
Les giroflées du parterre deviennent les mains les plus belles d’Haarlem.
Les siècles de notre vie durent à peine des secondes.
A peine les secondes durent-elles quelques amours.
A chaque tournant il y a un angle droit qui ressemble à un vieillard.
Le loup à pas de nuit s’introduit dans ma couche.
Visiteuse! Visiteuse! tes boucliers sont des seins!
Dans l’atelier se dressent aussi sournoises que des langues les vipères.
Et les étaux de fer comme les giroflées sont devenus des mains.
Avec les fronts de qui lapiderez-vous les cailloux?
Quel lion te suit plus grondant qu’un orage?
Voici venir les cauchemars des fantômes.

(Robert Desnos)


Illustration: Anne-François-Louis Janmot

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »