Arbrealettres

Poésie

J’AURAIS BIEN AIMÉ ÉCRIRE CE MOMENT-LÀ (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
J’AURAIS BIEN AIMÉ ÉCRIRE CE MOMENT-LÀ

Le chat ce matin
nous a regardés longtemps
par la fenêtre de la cuisine.

Ce n’était que lui
et nous n’étions que nous.
Mais il aimait venir nous regarder
derrière la vitre
quand nous dedans le regardions
comme aujourd’hui
nous regarder.

Et j’aurais bien aimé écrire ce moment-là.
Exactement comme lui faisait
avec ses yeux.
Chercher à rendre dans un poème
plus qu’un regard
mais une présence
et une absence tout à la fois.

Mais tu as ouvert.
Le chat a hésité s’est fait prier
il a sauté dans la cuisine.
Et rien ne s’est passé.

(François de Cornière)

 

Recueil: Ces moments-là
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :