Arbrealettres

Poésie

Je suis celui (Rubén Darío)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
Je suis celui qui disait encore hier
de la poésie bleue aux profanes paroles ;
en cette soirée paraissait un rossignol
qui devint à l’aube alouette de lumière.

Je fus le gardien de mon rêve de jardin,
empli de cygnes errants et de roses odorantes ;
le gardien des tourterelles et le gardien
des gondoles et des lyres sur les eaux dormantes ;

(Rubén Darío)

 

Recueil: Chants de vie et d’espérance
Traduction: Lionel Igersheim
Editions: Sillage

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :