Arbrealettres

Poésie

LA ROSE DE PÉPÉ (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018



Illustration
    
LA ROSE DE PÉPÉ

C’est quand nous prenons le café
sur les deux marches du perron
que tu me parles surtout des fleurs du jardin.

Tu me les montres d’assez loin
pour me dire d’où elles viennent
(« les primevères tu te souviens
où nous les avions prises ? »).

Et je me surprends souvent
à répondre à tes questions
sans faire beaucoup d’efforts
(« oui c’était en revenant de… »).

Mais quand tu te penches et prends
entre ton pouce et ton index
tous ces moments d’ailleurs
transplantés ici même
j’entrevois dans ton geste
— si simple si parfait —
une réponse que j’entends mieux encore
dans le langage que tu emploies
quand tu dis :
« Tu as vu le pin de la Tour
il a pris » ou
« Regarde la rose de pépé
elle est bien repartie.

(François de Cornière)

 

Recueil: Ces moments-là
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :