Arbrealettres

Poésie

LA SOLEA (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2018




    
LA SOLEA

Vêtue de voiles noirs
elle pense que le monde est bien petit
et que le coeur est immense.

Vêtue de voiles noirs.

Elle pense que le tendre soupir
et le cri, disparaissent
dans le courant du vent.

Vêtue de voiles noirs.

On a laissé le balcon ouvert,
et à l’aube, par le balcon
tout le ciel s’est jeté.
Aïe ! Aaah !…

Vêtue, oui, de voiles noirs !

(Federico Garcia Lorca)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :