Arbrealettres

Poésie

Culture (Attila Jozsef)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2018



Culture

Elle en avait assez de le répandre
Son doux parfum, la fleur. Ça l’ennuyait
De se voir mettre sur la table.
Elle chercha à projeter une ombre
Plus vaste que dans le jardin.
Comme on l’oubliait, elle se lassa.

Mais moi je m’en suis aperçu.

(Attila Jozsef)

Illustration: Effroyablement Indispensables Jardins

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :