Arbrealettres

Poésie

CHAMBRE VIDE (Manuel Bandeira)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



chaton

 

CHAMBRE VIDE
Petrópolis, 1925

Petit chat blanc et gris
Reste encore dans la chambre
La nuit est si noire dehors
Et le silence pèse

Ce soir je crains la nuit
Petit chat frère du silence
Reste encore
Reste auprès de moi
Petit chat blanc et gris
Petit chat

La nuit pèse
Il n´y a pas de papillons de nuit
Où sont donc ces bêtes?
Les mouches dorment sur le fil de l´électricité
Je suis trop seul vivant dans cette chambre
Petit chat frère du silence
Reste à mes côtés

Car il faut que je sente la vie auprès de moi
Et c´est toi qui fais que la chambre n´est pas vide
Petit chat blanc et gris
Reste dans la chambre
Eveillé minutieux et lucide
Petit chat blanc et gris
Petit chat.

(Manuel Bandeira)

 

 

2 Réponses to “CHAMBRE VIDE (Manuel Bandeira)”

  1. Comme ma chambre, vide quand le chat noir, avec ses beaux yeux caramels, n’est pas là …

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :